In Flames de Abbi Glines

In Flames (Rosemary Beach) de Abbi Glines

 

" Avant lui, je n'avais jamais connu de coup de foudre.

A présent, je savais que c'était possible..."

Le résumé :

Egoïste, peste, capricieuse : la réputation de Nan n'est plus à faire. Mais sous ces dehors se dissimule un immense besoin d'amour. Et même si elle passe du bon temps avec Major, elle commence à en avoir assez de ses manières frivoles.

Surtout après avoir rencontré le mystérieux Gannon.

Entre Major qui lui réclame une seconde chance et Gannon qui hante ses rêves, Nan doit faire un choix.

Ce qu'elle ignore, c'est que tous les deux sont impliqués dans des combines qui la dépassent, et de loin...

 

" J'avais besoin de courage.

Aucun homme ne m'avait jamais fait un tel effet.

S'il faisait mine de s'approcher de la porte, j'allais lui courir après et le plaquer au sol.

Ce qui serait un peu flippant pour lui..."

Mon avis :

In Flames clôture la sublime série de Rosemary Beach.

Nous avons eu droit à toutes les histoires d'amour de tous nos personnages favoris, tous attachants, bouleversants, il ne manquait donc plus que l'histoire de Nan.

Jeune femme capricieuse, détestée de tous, sa "méchanceté" cache en fait des blessures très profondes dû à un passé peu commun. Son seul point d'ancrage, c'est Rush, son demi-frère qui l'a toujours soutenu et traité comme un membre entier de sa famille.

Tout le long de la série, Nan est décrite comme une garce exentrique, folle à lier et cruelle envers les gens qui l'entourent. On fini par la détester et la condamner...

Cet ultime tome qui lui est consacré, nous livre une tout autre facette de la jeune femme.

Nous allons y découvrir une personne vulnérable et terriblement seule. Son côté blessant et méchant n'est pas inné, il est dû à un terrible manque d'amour, d'attention et surtout d'affection. Elle en a manqué depuis sa plus tendre enfance, et une fois adulte, elle se protège uniquement en se comportant comme la pire peste qui puisse exister, c'est en quelque sorte son bouclier à elle...

Abbi Glines nous démontre avec l'histoire de Nan que même si elle n'est pas parfaite, elle peut encore changer, mais pour y arriver, le destin devra mettre sur son chemin une personne qui verra au delà de son apparence, qui la verra vraiment, et qui fera ressortir le meilleur d'elle-même.

Nan va se retrouver au centre d'une situation qui va la déstabiliser. Sa relation avec Major, puis avec Gannon ne se passe pas comme prévu. Son coeur va être mis à rude épreuve et malmené...

On la voit évoluer et on apprécie petit à petit sa nouvelle maturité. La fille de Kiro Manning ne sera pas au bout de ses surprises...

Certains passages entre Gannon et Nan m'ont un peu surprise! Cette série ne m'a pas habituée à certaines scènes un peu dures, et je ne les ai pas trouvé nécessaires...

L'auteur nous offre plusieurs narrations, principalement sur nos trois protagonistes : Major, Nan et Gannon/Cope.

Un suspens sur la fin m'a laissé sur les fesses, heureusement les diverses narrations m'ont permis de comprendre la vraie vérité...

La lecture monte en crescendo. J'ai eu un peu de mal au départ à rentrer dans l'histoire de Nan, mais ensuite, je n'ai pas pû le lâcher tellement les évènements s'enchaînent.

In Flames n'est certes pas mon tome préféré, mais il a été à la hauteur de ce que j'en attendais. L'histoire est touchante, et je suis heureuse que Nan ait eu son tome bien à elle pour clôturer cette merveilleuse saga!

J'ai été plus que satisfaite de la tournure de ce dernier volet, revoir quelques couples de la série a été également un vrai bonheur. Je suis juste triste de refermer ce livre en me disant que c'était le dernier.

Alors maintenant, je ne vois plus Nan comme avant! Ce dernier opus n'a pas été mon préféré, mais par contre j'attribue un big coup de coeur à cette sublime série que je relierai un de ces jours avec plaisir!!!

Je remercie Elise des éditions Emoi Collection pour le SP.

 

Extraits :

" Gannon. Non... Cope. Il s'appelait Cope.

Il travaillait avec Major.

Il ne m'avait pas rencontrée par hasard.

Il n'était pas tombé amoureux de moi.

Il s'était servi de moi.

J'avais été manipulé. C'était logique.

Un type comme Gannon était trop bien pour moi.

Cet homme n'était même pas réel. C'était un rôle..."

 

 

" Sa voix grave était la même que dans mes rêves.

Elle avait quelque chose d'énivrant qui me rendait accro.

Quand il parlait, j'avais envie de faire tout ce qu'il me disait. De le satisfaire.

D'oublier qu'il n'était pas celui que je croyais..."