Romances et Coups de Coeur

Bienvenue sur ce blog !

Bienvenue sur le blog !

photo du blog

Je suis Géraldine, et je suis une passionnée des romans d'amours. J'ai créé ce blog pour vous partager mes coups de coeur de libraire, mes favoris, mes adorés...

Sur ce blog, chacun de mes messages parlera de livres. J'ai énormément de coups de coeur, mais j'ai des chouchous, des irremplaçables... En bref, vous aurez de nombreuses catégories, qui parleront toutes de la même chose : Les livres, et l'amour...

Je vous invite à découvrir mes lectures...

J'espère que vous aimerez mes avis !

Ah oui, j'ai écrit ma propre histoire (rien à voir avec mon type de lecture) c'est une histoire vraie sur moi ado et mon merveilleux cheval, mais le destin n'a pas été clément avec nous... Il est disponible sur toutes les plateformes numériques, le titre de mon roman est: "Pour l'amour de Caïd". 

 https://www.amazon.fr/Pour-lamour-Ca%C3%AFd-G%C3%A9raldine-Doria-ebook/dp/B077HZFCNH

 

Géraldine

Posté par Geraldine-11 à 20:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


29 juin 2020

Eleanor & Grey de Brittainy C.Cherry

Eleanor & Grey de Brittainy C

Eleanor & Grey de Brittainy C.Cherry

 

Le résumé : 

Greyson East m'a marquée à jamais.

 Lorsque, jeune fille, je suis tombée amoureuse de lui pour la première fois, je ne connaissais pas grand chose de la vie. Mais je connaissais tout de ses sourires et de ses rires, et de la sensation étrange que j'éprouvais chaque fois qu'il était à proximité.

  La vie était parfaite ... jusqu'à ce qu'elle ne le soit plus. Et lorsque nous avons été contraints de partir chacun de notre côté, j'ai dû quitter mon premier amour en formulant le souhait de le retrouver un jour.

  Seize ans plus tard, comment deviner en acceptant ce poste de nounou que ce serait ses enfants dont je devrais m'occuper ? Que mon nouveau patron serait le garçon que j'avais connu par le passé et qui était devenu un homme froid, solitaire, détaché de tout.

  Pourtant, dans son regard tourmenté, il m'arrivait d'entrevoir celui qui autrefois souriait, riait et avait ravi mon coeur de jeune fille. Et il ne faisait aucun doute pour moi que ce garçon-là valait la peine qu'on se batte pour le retrouver.

  Tout ce que j'espérais, c'était laisser à mon tour une marque sur son âme.

 

 

 

Mon avis : Gros GROS Coup de coeur!!!

 

 

" A cet instant précis j'ai su que je l'aimais.

  Alors que j'avais le coeur brisé et qu'à quatre heures du matin il était toujours là pour moi.

  Bien qu'il ne l'ait pas dit, j'étais certaine qu'il m'aimait aussi.

  On n'avait pas besoin de parler de l'amour pour savoir qu'il existait.

  L'amour ne devenait pas réel seulement au moment où l'on en parlait à voix haute.

  Non, l'amour était là, silencieux, dans l'obscurité de la nuit, pour soigner les fêlures qui existaient dans nos coeurs..."

Mais qu'un coup de coeur ce roman! !!

Je me suis laissée encore une fois, emporter par la plume de Brittainy et que d'émotions ressenties avec Eleanor et Greyson!

Ce roman est découpé en deux parties. Dans la première, nos deux sublimes héros se rencontrent à l'époque du lycée, alors que la deuxième partie se déroule 16 ans plus tard. Et en 16 ans, il s'en est passé des choses...

Ce roman est poignant, et il aborde l'amour familial, l'amour amical, la maladie, mais aussi le deuil. Les sentiments amoureux qui vont se développer au fil des pages entre Eleanor et Greyson East sont puissants. J'ai aimé les deux personnages aussi fort l'un que l'autre.

Ellie est une jeune femme introvertie, sa personnalité est humble et elle est dotée d'un énorme courage.

Greyson est juste sublime. Dès le départ, je me suis attachée à son personnage. Grâce à lui, et à sa présence bienveillante pour Ellie, il va lui adoucir sa peine et l'aider à avancer, alors que lui-même doit combattre ses propres problèmes familiaux.

" Le fait de ne pas vouloir que les souffrances de ta mère s'éternisent, ne fait pas de toi une mauvaise personne, au contraire.

  Cela fait de toi une bonne personne, parce que tu ne veux pas que cet être qui t'est cher continue de souffrir.

  Ce n'est pas être un monstre, c'est être une sainte.

  Ne laisse pas ces pensées te ronger le soir.

  Tu es une bonne personne Eleanor Gable.

  Et si jamais tu l'oublies, lis mes mails.

  Je serai là pour te le rappeler..." ( Greyson à Eleanor)

  

Ils sont parfaits en tout point l'un et l'autre. Ils sont beaux, émouvants et attachants.

L'auteur manie les mots comme personne. Ses romans arrivent toujours à m'ébranler jusqu'au plus profond de moi-même.

Au départ, rien ne laisse à penser qu'Eleanor et Greyson puissent se rapprocher l'un de l'autre parce qu'ils sont tellement différents... Mais les apparences sont trompeuses.

Ils vont se découvrir une multitude de points communs et passeront de plus en plus de temps ensemble.

Malheureusement, la vie et les événements vont les séparer, et la distance aura raison de leur amour, et ils finiront par se perdre de vue...

Jusqu'à ce jour, 16 ans plus tard, où le destin les réunit, mais les retrouvailles ne seront pas faciles pour tous les deux. Greyson n'est plus le même garçon que dans le passé, doux, lumineux et attentionné qu'il était. Si par le passé il a beaucoup soutenu Ellie pour les drames qu'elle a rencontrés, il semble que cette fois-ci ce soit lui qui ait besoin d'aide, parce que le traumatisme qu'il a vécu, l'a complètement métamorphosé en un homme froid, sans émotions et replié sur lui-même.

" Puis il pivota très lentement sur les talons de ses mocassins pour me regarder.

  Lorsque nos regards se croisèrent, je fis deux pas en arrière, quelque peu déstabilisée.

  Le gris de ses yeux n'avait pas changé, mais contrairement à celui que j'avais connu, son regard était devenu terriblement froid, glacial.

  Ces yeux que j'avais adorés autrefois exprimaient une dureté que je n'avais jamais crue possible chez lui..."

 

Eleanor est une jeune femme douce, authentique, compréhensible et sensible. Elle est aussi belle à l'extérieur qu'à l'intérieur. Elle irradie, tel un soleil, les gens qui l'entoure et on ne peut que s'attacher à elle.

Si Greyson était la lumière d'Eleanor dans la première partie du roman, les rôles s'inversent dans la deuxième partie, car Greyson dévoile une face beaucoup plus sombre et dure.

" La tristesse ne s'exprime pas par des mots, mais par l'intermédiaire du corps.

  Elle flotte dans les yeux.

  Elle balaie les rides qui se forment sur le front.

  Elle affaisse les épaules et s'installe à la commissure des lèvres.

  Aucun individu n'a jamais eu besoin de parler de sa tristesse pour la rendre visible.

  Les autres n'ont qu'à observer attentivement cette personne pour la voir.

  Tout ce que nous avons à faire, c'est ralentir et regarder.

  La tristesse de Greyson était si visible que c'en était déchirant..." (Eleanor)

J'ai souffert avec eux, et ils m'ont fait aussi bien rire que pleurer.

Les chapitres s'alternent également sur nos deux héros et les émotions ressenties sont pleines et entières, ce qui décuple les sentiments au cours de la lecture.

Les personnages secondaires sont très présents et extrêmement attachants. Je parle de Shay, la cousine d'Eleanor, et de Landon, le meilleur ami de Greyson. Ces deux-là ont aussi beaucoup de choses à raconter et je suis en train d'enchaîner ma prochaine lecture avec le tome 1 de "Landon & Shay" qui sera une duologie.

Que dire de plus, si ce n'est que ce roman m'a happé par sa sublime histoire signée Brittainy C.Cherry qui n'a plus a prouver son immense talent d'écriture!

Il est fort, il est intense et addictif. Tout ce que j'aime ce trouve dans les pages de ce roman psychologique.

Il est clair que pour moi Eleanor & Grey est une pépite et un concentré d'émotions!!! C'est une énorme coup de coeur, et le mot est faible!

" Si nous tombons, nous tombons ensemble.

  Si nous craquons, nous nous écroulerons tous ensemble.

  C'est ce que nous sommes.

  C'est notre pacte.

  - Promis juré?..." (Greyson)

 

Lien:  Eleanor & Grey de Brittainy C.Cherry

 

Posté par Geraldine-11 à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2020

Le Cartel #5 La Lame de Julie Christol

Le Cartel #5 La Lame de Julie ChristolLe Cartel #5 La Lame de Julie Christol

Le résumé :

 Cartel : organisation criminelle. Ouais, c’est ça que ça veut dire. Sauf que nous sommes bien plus que ça. Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que pour atteindre son ennemi, il faut s’en faire un ami et œuvrer au plus près de lui. Aux yeux du monde, nous sommes comme eux, sans pitié, sans conscience et sans aucun scrupule. Cependant, les apparences sont parfois trompeuses. Nous avons des règles, des valeurs. Malgré nos différences et nos origines, un seul objectif nous anime : débarrasser le monde de sa vermine.

5# La Lame
« Ma volonté est aussi tranchante que mes lames »

Andy : Quand on porte dans ses gènes la marque d’un clan, d’un destin, les renier est impossible. Pourtant, j’ai fait le choix de fuir mon passé, de refuser l’existence qu’on m’imposait. Lorsque j’ai quitté les yakusas, je savais que je signais mon arrêt de mort. Sauf que je suis bien en vie et que personne ne me fera plus jamais plier le genou. Mes frères et les combats que nous menons sont les seules choses qui comptent pour moi à présent. La carapace que mon éducation a érigée autour de moi m’empêche de ressentir. Même cette femme que nous avons rencontrée en mission n’y pourra rien malgré toutes ses tentatives.

Megan : Aujourd’hui à des milliers de kilomètres de chez moi, je m’investis pour la première fois dans un objectif utile. Aider la population colombienne est devenu essentiel à ma vie. La misère, la drogue, la violence, je ne fermerai plus les yeux en me cachant derrière ma vie bien rangée. Lorsque je rencontre les membres du Cartel, je réalise que ça ne finira jamais et que je vais devoir me battre contre l’injustice. Ils sont dangereux, leur méthode est brutale, illégale. Mais un homme parmi eux me touche au point que je ne sais plus qui je suis… Froid, insensible, il reste un mystère que je voudrais résoudre.

1# L’évadé
2# L’égaré
3# La source
4# La Machine
5# La Lame
6# Le Voltigeur
7# L’Explosif
8# One-Shot

 

 Mon avis : COUP DE COEUR!

 " Je serai la lame qui fendra ceux qui se mettront en travers de notre route.

  Ma détermination est aussi acérée et tranchante que mon Katana..."

 

 A chaque tome que je découvre sur le Cartel, je me dis que c'est celui-là qui m'a le plus touché. GRAVE ERREUR!! A chaque tome lu, je m'attache un peu plus à tous les personnages.

Impossible d'avoir une préférence car cette bande d'hommes bourrés de testostérones est attachante, chacune de leurs histoires nous fait découvrir les personnalités de chacun avec leurs zones d'ombre, leurs passés et leurs caractères. Ils sont soudés les uns aux autres, ils n'ont peur de rien et foncent tête baissée pour oeuvrer contre le mal. Ils sont perçus comme des bandits et des criminels, mais ce sont surtout des héros.

Je les aime tous, même s'il reste encore à découvrir l'histoire du voltigeur, de l'explosif et de one shot. Cependant, mon instinct ne m'avait pas trompé. Depuis les premiers tomes, Andy m'intrigue... Son côté solitaire, mystérieux et son regard impénétrable me donnait envie de le voir se dévoiler, et Julie a tellement bien retranscrit son histoire, qu'il est à ce jour, MA petite préférence et ma grande faiblesse.

Ce que j'apprécie dans cette série, c'est qu'on ne se contente pas d'avoir un nouveau tome avec une nouvelle histoire centrée sur un personnage. A chaque fois, ils sont tous présent et on avance avec l'équipe entière au fil des pages. J'aime beaucoup le concept de donner les ressentis de chacun à travers un chapitre que ce soit pour les membres du Cartel ou de leurs compagnes.

Ce tome 5 sur la Lame, je l'attendais un peu plus que les autres tomes. et j'ai été conquise par l'histoire de Andy, l'asiatique énigmatique et le plus réservé de l'équipe qui m'a vraiment touché et ému comme jamais.

On découvre son passé sombre qui va à lui aussi, le rattraper et s'immiscer au sein des membres du Cartel.

Ses retrouvailles avec Harumi vont les replonger dans des souvenirs d'une vie qu'Andy a toujours fui. Ses craintes et ses doutes s'intensifient et il ne sait plus trop s'il peut accorder sa confiance à la personne qui a partagé une partie de sa vie et dont il était très proche. Les liens du sang sont indestructibles, mais quand on vient d'une famille japonaise ultra dangereuse avec un clan tel que les Yakusas, on peut facilement imaginer le pire...

" A peine l'ai-je vue devant le portail que tous mes souvenirs se sont ravivés

  me brûlant comme un tison ardent qu'on aurait enfoncé dans mes trippes..."

Harumi m'a beaucoup touché même si j'ai eu du mal à la cerner et que j'ai longtemps hésité à me faire ma propre opinion à son sujet...J'aurai aimé en savoir un peu plus sur le passé de la soeur d'Andy qui est un personnage avec un énorme potentiel dans ce tome.

En parallèle, on découvre Megan, une jeune femme américaine qui vient d'une famille aisée mais qui ne supporte pas son milieu de vie. Engagée dans une association humanitaire, elle se retrouve en pleine jungle colombienne pour porter assistance à des villageois dans le besoin. Cernés par des cartels de la drogue qui règnent en maître, le danger est omniprésent et être une américaine et une femme, la désigne comme une cible facile...

Megan va croiser la route de notre joyeuse troupe par le plus grand des hasards et Andy va lui sauver la vie ainsi qu'aux membres de son association. Une véritable alchimie s'instaure entre Andy et la jeune femme, bien que réservée sur leur mode de vie puisqu'elle les considère au départ comme des truands. La lame n'est jamais tombé amoureux et sa rencontre avec Megan va tout changer.

" Cet homme n'est pas croyable...

  Je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme lui.

  J'ai l'impression d'avoir un extraterrestre en face de moi.

  Sa sincérité est touchante, mais elle est difficile à accepter.

  Il ne me semble même pas réaliser la portée de ses paroles, c'est déstabilisant..." (Megan)

Les réparties entre nos compagnons d'armes sont toujours aussi brutes de décoffrage et par moment hilarantes. C'est un bonheur de les voir évoluer, de ressentir leur respect mutuel, leur chamaillerie et plus que tout, l'amour qu'ils se portent les uns et les autres. On aime autant leurs qualités que leurs défauts.

Leurs compagnes ne sont pas en reste. Elles s'affirment de plus en plus, et sont déterminées à rendre leurs hommes heureux.

Davy, notre évadé, le chef de la bande, va se retrouver en pleine crise de conscience. Il doute et son rôle de chef lui pèse parfois sur ses épaules. Heureusement, ses acolytes sont là pour le soutenir parce qu'ils n'envisagent pas une seconde de changer de chef.

Ce tome 5 est un condensé d'émotions et de remises en questions. Nostalgie, regrets, tristesse et peine pour certains de nos personnages. On passe donc par une multitude d'émotions contradictoires et c'est ce qui me fait dire que pour moi, La Lame est LE tome que je préfère de la série.

J'ai plongé dans l'histoire de Andy avec délice et il m'a énormément transporté. Sa relation avec Megan est tantôt douce, tantôt piquante, mais ce qui m'a le plus touché au-delà de son histoire d'amour avec la jeune femme, c'est la relation (très fragile) qu'il a développé avec sa soeur Harumi.

" La Lame...

  Ce surnom lui va comme un gan.

  Il est tranchant, froid, dur comme l'acier..."

Ce tome accentue les valeurs de notre Cartel adoré et ne s'essouffle à aucun moment.

La série est prenante et addictive et j'ai hâte de découvrir les trois derniers tomes pour voir où Julie nous mènera pour le Happy-End final.

Un petit mot sur la playlist que j'aime beaucoup et qui est très bien adaptée aux chapitres.

Une série à lire et à relire avec bonheur, et encore une fois, merci Julie pour ta confiance et le plaisir de découvrir tes fabuleuses histoires!

Coup de Coeur!!!

 

Lien : Le Cartel #5 La Lame de Julie Christol

 

Posté par Geraldine-11 à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 mai 2020

Chère Ella de Rebecca Yarros

Chere Ella de Rebecca Yarros

Chère Ella de Rebecca Yarros

 

Le résumé :

Le temps d’une lettre, Beckett, soldat américain en mission au Moyen-Orient, oublie les horreurs du quotidien.

Et même s’il ne la connaît qu’à travers leur correspondance, il tombe sous le charme d’Ella, la sœur de son meilleur ami. Lorsque celui-ci périt au combat, il demande à Beckett de veiller sur Ella. Car la jeune mère célibataire de deux enfants se démène depuis que sa petite fille a été diagnostiquée d’un cancer.
Fidèle aux dernières volontés de son ami, Beckett vient prêter main forte à Ella. Hanté par le poids de la culpabilité, il ne lui révèle toutefois pas qui il est. Mais plus il se rapproche d'elle, plus la vérité risque de le rattraper… 

 

Mon avis : Coup de Coeur!!!

" Nous sommes des êtres imparfaits dans un monde imparfait

  et nous n'avons pas toujours notre mot à dire

  dans ce qui nous façonne..."

Ce roman est beaucoup plus qu'un simple roman d'amour. Je vous le dis, préparez donc quelques mouchoirs...

Préparez vous à un grand voyage fort en émotion et retenez ces quelques mots tels que devoir, courage, amour et sacrifice...

L'histoire de Ella et Beckett m'a scotchée et faite trembler.

L'écriture de l'auteur est puissante, précise et brute par tout ce qui va se dérouler au cours de ce roman.

Si une partie de l'histoire est plus ou moins prévisible quant au déroulement entre nos deux personnages, je dois dire que je ne m'attendais pas à un tél scénario de fin, qui c'est sûr va longtemps rester gravé dans ma mémoire.

Ella et Beckett sont deux personnages tourmentés par les aléas de leurs vies mais aussi par leurs passés.

Ella est une jeune maman forte et courageuse qui élève seule ses deux jumeaux : Colt et Maisie. Elle a repris le gîte familial à son compte et tente tant bien que mal de s'en sortir financièrement. En dehors de ses enfants, la seule famille qu'il lui reste est son frère Ryan qui est engagé dans l'armée. 

Sur les conseils de son frère, elle commence une correspondance avec son meilleur ami et coéquipier qu'il surnomme Chaos. Quelque part entre la première et la vingt quatrième lettre, ils vont tomber amoureux sans ne s'être jamais rencontré. C'est l'occasion pour eux de se livrer sans avoir peur du jugement de l'un ou de l'autre.

Beckett est un personnage extrêmement touchant. C'est un être doux, gentil et vulnérable qui trimballe lui aussi son lot de casseroles. Il est toujours accompagné de sa chienne "Grabuge", qui participe à toutes les missions militaire. Chienne de guerre au sens hyper développé, elle obéit au doigt et à l'oeil à son maître et ils sont inséparables.

Pour Beckett, l'armée représente sa seule famille et il n'a jamais envisagé de faire autre chose de sa vie. Encore moins fonder une famille. Il a vécu de terribles choses lorsqu'il était jeune. Sa correspondance avec Ella va lui redonner le goût de vivre et de peut-être s'accorder le droit d'aimer.

" Toute ma vie, j'étais parvenu à faire taire mes émotions et à compartimenter les éléments de mon existence.

  C'était comme ça que j'avais survécu à toutes ces années en famille d'accueil et dans les Forces spéciales.

  Mais Ella avait changé quelque chose en moi.

  Elle avait ouvert mon coeur et j'étais à présent incapable de contrôler ce stupide organe.

  La douleur était atroce et ce n'était que le début..."

Au-delà d'une femme, Ella est une super maman avec un courage exemplaire. Tout en élevant ses deux enfants, elle tente de maintenir à flot son complexe familial à Telluride, mais lorsque le diagnostic d'un cancer tombe pour sa fille à peine âgée de 5 ans, son coeur éclate en mille morceaux.

Comme si cela n'était pas suffisant, son frère Ryan périt en mission et son monde s'écroule.

Pour Beckett, tout part en vrille aussi lorsqu'il pert son meilleur ami et il remet alors sa vie en question. Entre culpabilité et loyauté envers Ryan, il quitte l'armée pour venir aider Ella et ses enfants, mais ne lui dévoile pas qui il est vraiment...

" J'aimais cette femme, sans pouvoir le lui dire.

  J'étais prêt à affronter des légions pour elle, à mourir pour elle.

  C'était ma vérité la plus absolue..."

Quel sublime roman et quelle magnifique histoire...

Il y avait longtemps que je n'avais pas autant versé de larmes en lisant...

"Chère Ella", c'est l'histoire d'Ella, Beckett, Maisy, Colt et aussi Grabuge. Une histoire magnifiquement poignante et bouleversante. Elle est empreinte de beaucoup d'amour et de tendresse. C'est un véritable tourbillon d'émotion, ce sont des thèmes d'espoir, de maladie, de courage, de perte, de rédemption, de seconde chance, et... Une histoire d'amour avec un grand A....

" J'aurai pu citer mille raisons pour expliquer comment cette femme avait conquis le peu de coeur que j'avais..."

 

Une histoire dramatique dont vous ne ressortirez pas indemne... Une histoire que je ne suis pas prête d'oublier.... Des personnages courageux, altruistes et débordants d'amour... des personnages auxquels je me suis attachée énormément... C'est la boule au ventre, et les larmes au bord des yeux que j'ai refermé ce livre même si l'épilogue promet l'espoir d'un bonheur retrouvé.

" L'espoir était trompeur.

  Il faisait naître en vous des sentiments chauds et douillets,

  avant de vous les arracher aussi sec..."

Un roman terrible, beau, triste et saisissant!

Je remercie Elise des éditions &moi collection pour le service de presse.

 

Lien: Chère Ella de Rebecca Yarros

Posté par Geraldine-11 à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 avril 2020

Grover Beach Tome 3 Ennemis et plus de Anna Katmore

Grover Beach T3 Ennemis et plus de Anna Katmore

Grover Beach T3 Ennemis et plus de Anna Katmore

Editions Cyplog

 

Le résumé :

Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment dans la tête d’Anthony Mitchell, mais tu y prends vraiment beaucoup de place. 

Fille d’un général, Samantha Summers n’a pas la vie facile. En effet, déménager d’un continent à l’autre tous les deux ans, quand on est une adolescente, aide peut-être à apprendre quatre langues en un temps record, mais ça tue aussi toute vie sociale.

Et quand un mec totalement craquant lui en fait baver parce qu’elle est la cousine d’une fille avec qui il est sorti – fille qui l’a largué, en plus –, la perspective de l’année scolaire à venir donne envie à Sam de jeter l’éponge.

Mais le plus énervant dans tout ça, c’est que pour une raison qui lui échappe, elle ne peut s’empêcher de rêver de ce garçon impossible.

Et bon sang, il embrasse vraiment bien ! Et pas que dans ses rêves…

 

Mon avis :addictif!

Après avoir découvert le trio Tony/Lisa et Hunter dans les deux premiers tomes, j'étais curieuse de savoir comment Anthony Mitchell allait évoluer.

Je dois admettre que sur la première partie de ma lecture, le comportement de Tony m'a beaucoup énervé. Ses piques incessantes envers Samantha Summers étaient tout bonnement horribles, vexantes et blessantes.

"Je préférais vraiment ce Tony à l'enfoiré que j'avais appris à connaître ces derniers jours..."

Samantha (Sam), vient vivre chez son oncle et sa tante et sa cousine Chloé, le temps d'une saison de lycée. Son père, général dans l'armée est sans cesse en déplacement, et la jeune fille n'a pas d'autres choix que de suivre ses parents dans leurs nombreuses mutations. Elle ne peut jamais rester dans une ville bien longtemps, le dernier pays où a été affecté son père étant l'Egypte, aussi Sam en a assez de n'avoir aucune racines, avec l'impossibilité de garder des amis à long terme.

Heureuse de pouvoir vivre une année stable, Samantha va vite déchanter lorsque sa cousine Chloé va lui en faire voir de toutes les couleurs. Petites, elles s'entendaient à merveille...Que c'est-il passé pour qu'elle soit devenue si snob et hautaine, et même méchante?

Lors d'une soirée, Chloé embarque Samantha avec ses amies aussi vicieuses et capricieuses qu'elle, et n'hésite pas  de rabaisser ouvertement Tony qui travaille dans un bar occasionnellement pour se mettre de l'argent de côté.

A partir de cet instant, Tony prend Sam en grippe. La jeune femme qui pourtant est restée en retrait et se montre gênée du comportement de sa cousine, va en payer durement les frais. Pour lui, elle est une Summers, et il l'associe automatiquement à sa terrible cousine.

Il ne l'épargne pas, ne ratant jamais l'occasion de blesser verbalement la jeune fille.

" Tony pouvait être vraiment mignon quand il le voulait bien, avec un sourire très sympa.

  Cela lui avait juste pris tellement longtemps pour le montrer.

  Mais je ne savais pas si cela suffisait à compenser toutes les horreurs qu'il m'avait dites cette semaine..."

Pour couronner le tout, Sam qui n'était pas à l'aise dans la petite bande de Chloé, décide de les planter là quitte à subir sa colère plus tard....

Elle se rapproche de Lisa, Susan, Nick, Hunter et leur bande qui accueillent la nouvelle venue les bras ouvert. Mais Tony appartient aussi à cette bande d'amis et ne l'accepte pas.

Au fil des pages, on découvre le dilemme de Tony. Il a toujours de forts sentiments pour Lisa, sa meilleure amie d'enfance. Cette dernière est maintenant en couple avec Hunter, le capitaine de l'équipe de foot. Il espère secrètement la récupérer et attend dans l'ombre de leur bonheur que celui-ci capote...

" Et maintenant, tu m'utilises pour savoir ce que tu ressens pour elle?

 - Non, Samantha, répondit Tony en prononçant mon nom comme s'il s'agissait d'un bonbon qu'il dévorait.

  Je ne t'utilises pas..."

Sam qui est devenue très proche de Lisa et de Susan, traîne en permanence avec elles. Tony est donc bien obligé de supporter à contre coeur la jeune fille, et prend un malin plaisir à la rabaisser allant jusqu'à l'affubler de divers surnoms, ce qui la blesse énormément.

Mais un jour où il a poussé le bouchon un peu trop loin, quelque chose va changer... Elle l'intrigue et ne le laisse pas indifférent. Son coeur oscille entre Sam et Lisa et il ne sait plus où il en est.

Leur relation va évoluer en dents de scie. Leur passion commune pour le dessin va autant les blesser que les rapprocher. 

Pour ne rien arranger, Chloé développe une jalousie malsaine envers Samantha. Elle ne supporte pas de voir l'entente qu'elle a avec sa propre mère, et la voir passer du temps avec Tony l'horripile.

Dans le tome 1, Tony et Chloé étaient sortis ensemble mais leur relation avait tourné au vinaigre. Leur rupture était restée flou et ce tome 3 nous dévoile enfin ce qu'il c'est vraiment passé entre eux.

J'ai beaucoup aimé retrouver cette joyeuse bande d'amis. Personnellement, c'est Hunter qui reste mon préféré, même si l'histoire de Tony est touchante.

Mon estime remonte enfin envers Tony vers la moitié du roman, parce que dans ce tome, il m'a pas mal déçu. Ce n'était plus le gentil garçon qu'on avait découvert dans les deux précédents tomes...

Les chapitres s'alternent entre nos deux héros principaux. L'écriture est toujours aussi fluide, un tantinet jeune mais agréable à lire.

La série me donne envie de poursuivre et j'espère découvrir l'histoire de d'autres personnages qui méritent d'être mis en avant.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Nick, et Chloé si peste qu'elle est devrait avoir sa seconde chance.

Grover Beach est une série que je conseille vivement pour celles qui aiment les histoires d'amour, de lycée et de bande d'amis.

Je remercie Cynthia des éditions Cyplog pour le service de presse.

Lien : Grover beach Tome 3 Ennemis et plus de Anna Katmore

Posté par Geraldine-11 à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


23 avril 2020

Narcisse de Maud Cordier

Narcisse de Maud Cordier

Narcisse de Maud Cordier

 

Le résumé :

Olivia, fille adorée du Comte de Beauvoir, a accepté de se marier au mystérieux et glacial Narcisse de Vaire, l'un des trois enfants du Comte et de la Comtesse du même nom.

La jeune femme n'avait alors par prévu, en cédant sa main à cet homme, qu'elle épouserait la solitude.

 Les semaines passent puis les mois sans qu'il ne se décide à avoir le moindre contact physique avec elle. La distance se creuse au fil des jours entre Narcisse et Olivia jusqu'à ce que cette dernière, blessée dans son orgueil, décide de mettre un terme à l'affront qu'elle subit.

Mon avis : Coup de foudre!!!
" Il arrive un moment où, à force de marcher au hasard,
  On ne peut espérer retourner sur ses pas,
  car l'on s'est enfoncé trop loin pour retrouver son chemin..."
Narcisse de Vaire est un personnage complexe qui m'a intrigué dès le départ.

Dépeint comme un homme sombre , au physique avantageux mais tourmenté, on ressent divers sentiments à son égard.

Sa rencontre et son mariage avec Olivia de Beauvoir nous entraîne dans un dédale d'incompréhension après leur union.

Très proche de son père et partageant tous les deux l'amour des chevaux, Olivia, 19 ans, est une jeune femme douce, pure et sensible qui aime par dessus tout la liberté.

Lorsque Narcisse lui propose de s'unir à lui tout en lui promettant sa précieuse liberté, Olivia accepte la main de cet homme mystérieux, qui l'attire autant qu'il l'intrigue. Mais la jeune femme va vite déchanter et se retrouver à mille lieux d'une relation idyllique. Son mari se montre froid, distant et méprisant, la laissant seule nuit et jour dans leur manoir avec pour seule compagnie celles de ses servantes.

" Olivia ignorait donc la sensation des caresses de son époux sur sa peau, la chaleur de son corps contre le sien.

  Elle était liée à un inconnu, à une image qui daignait tout juste se montrer de temps à autre,

  un fantasme qui envahissait ses songes et qu'elle modelait à l'envie.

  A elle, et pourtant inaccessible..."

Lasse et déprimée, Olivia décline de jours en jours, jusqu'à ce que sa meilleure amie Agathe, mise dans la confidence, lui conseille de se ressaisir en changeant de tactique...

Si Narcisse m'a beaucoup contrarié par son comportement austère et indifférent, Olivia a eu dès le départ toute mon affection. Elle est généreuse, naturelle, elle aime la nature et par dessus tout, a une connexion très forte avec les animaux. Elle les adore et les protège.

Son entêtement à vouloir se rapprocher de son mari et gagner son amour malgré l'indifférence qu'il lui témoigne, l'entraîne dans diverses situations malheureuses. Narcisse a de nombreux secrets qui amènent Olivia mais aussi les lecteurs à se poser une multitude de questions.

Si la famille d'Olivia est douce et aimante, il n'en est pas de même pour celle de Narcisse. Détesté et rabaissé constamment par sa propre mère et en affrontement constant avec son frère Dorian, on découvre au fil des pages le mal qui ronge le jeune homme.

Maud Cordier nous écrit là une romance historique au coeur du XIXe siècle, avec un thème maîtrisé à la perfection. Que ce soit l'époque, les personnages ou les émotions, tout est décrit avec une extrême finesse, et tout est dans le respect et la délicatesse.

L'écriture est poétique et nous propulse dans un lot d'émotions variées. Les complots, les machinations et les humiliations pleuvent de toute part. Olivia de par sa douceur naturelle va conquérir petit à petit le coeur de son mari qu'elle aime tant. L'évolution est touchante, parce que Narcisse, cet homme ci taciturne revient progressivement à la lumière.

" Olivia tendit la main vers son visage et caressa son front humide.

  Il la fixa alors avec une telle intensité, avec le regard d'un homme vaincu,

  que son coeur manqua un battement.

  Aussi l'attira-t-elle vivement à elle, et il se laissa aller contre son corps en l'écrasant un peu.

  Jamais elle ne s'était sentie si proche de quelqu'un avant cet instant,

  et elle comprit que cet acte étrangement douloureux venait de les unir de la plus profonde des manières..."

J'ai lu ce roman d'une traite sans pouvoir m'en détacher un seul instant. Au-delà de Narcisse et Olivia, certains passages m'ont vraiment arraché des larmes... J'ai pleuré, parce que certaines scènes m'ont propulsé vers un pan de ma vie où j'ai été confronté à la même souffrance qu'Olivia. Je me suis retrouvée plongée dans les mêmes peines, et je n'avais qu'une envie:  la prendre dans mes bras pour la consoler.

Je ne parlerai donc pas de ce passage qui m'a tant secoué, parce que je ne veux pas spoiler l'histoire, ni ce moment significatif pour moi. Maud, la description sur les émotions d'Olivia à ce moment-là était juste... parfaite.

J'ai A.D.O.R.É Layl, le pur sang d'Olivia, un cheval époustouflant et son histoire est magnifique! A ce propos, un grand bravo à l'auteur pour le soin qu'elle a apporté aux précisions équestres, que ce soit sur l'apparence, le dressage ou le caractère de ces merveilleux amis de l'homme.

Petit Renard mérite également qu'on le cite, parce que son histoire est attendrissante. Les animaux présent dans ce roman nous rappelle combien ils sont essentiels et salvateurs pour notre équilibre. Ils sont fascinants, ils réparent nos maux et nous apporte un amour qu'aucun humain n'est en mesure de nous donner.

En conclusion, je dirai que Narcisse est un roman écrit avec beaucoup de talent, de savoir et de psychologie. Mon coeur a palpité de bonheur et d'ivresse, et il a beaucoup saigné.

Je remercie l'auteur pour la fluidité et la richesse de ses mots qui m'ont transporté comme jamais.

Narcisse est un livre que je prendrais plaisir à lire et relire parce que c'est une source d'émotions inépuisable.

Pour celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, je vous conseille vivement ce pur petit bijou!

 

Extraits :

" Olivia avait l'impression d'être un oiseau qui perdait de l'altitude,

  trop lour pour être porté par ses propres ailes, et dans le même temps,

  elle s'aperçut qu'elle était incapable de lutter contre ce vers quoi elle sombrait..."

 

" A quoi songez -vous donc, Madame? la questionna-t-il alors qu'il s'abandonnait contre le dossier.

  - Je me demandais si je n'avais pas épousé le diable en personne..."

 

" Quand il arriva au niveau de son épouse, Narcisse arrêta son frison avant de la fixer.

  Elle laissa ses iris indigo la transpercer de part en part,

  lui arrachant des aveux qu'elle n'aurait jamais pensé lui confier en pareilles circonstances.

  - Je vous aime, Monsieur.

  Et sans attendre de réponse, elle se détourna vivement pour regagner le manoir..."

 

Lien : Narcisse de Maud Cordier

 

Posté par Geraldine-11 à 19:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2020

Dans ton regard de Isabella Mikaelson

Dans ton regard isabella Mikaelson

Dans ton regard de Isabella Mikaelson

 

Le résumé :

Depuis le terrible accident de voiture qui a coûté la vie à son mari et à son fils, Kacey se voue corps et âme à son travail. La gestion de son country club lui fait un peu oublier la douleur qui étreint son cœur. D’autant qu’avec la saison touristique, la jeune femme doit absolument trouver en urgence un nouveau barman.

D’un seul regard, Aiden, son nouvel employé, va ranimer une flamme qu’elle pensait éteinte à jamais.

Mais le chemin est semé d’embûches. Tiraillée entre son deuil et son irrésistible attrait pour Aiden, la jeune femme se sent perdue. Elle ne se sent pas vraiment prête à vivre réellement une nouvelle histoire… jusqu’au jour où le destin s’en mêle.

"La vie peut être cruelle.

  En un  instant, tout peut basculer, nous plonger dans une noirceur sans fin.

  Jusqu'au jour où elle met quelqu'un sur notre route pour illuminer à nouveau notre existence,

  nous donnant une seconde chance..."

Mon avis :

Je remercie chaleureusement Isabella pour sa confiance en m'offrant un SP sur la réédition de son magnifique roman paru aux éditions Eden.

J'avais déjà beaucoup aimé la première version, et je réitère mon avis en affirmant que l'histoire de Kacey et Aiden m'a toujours autant émue. Un gros coup de coeur en ce qui me concerne parce que les personnages sont juste fabuleux.

Kacey  a tout perdue du jour au lendemain en un claquement de doigt, ou plutôt dans un froissement de tôles. A la suite d'un terrible accident de la route, son mari Jeremy et son petit garçon Logan n'ont pas survécu.

" J'aurais dû mourir avec eux.

  Comment vivre alors qu'une partie de nous a été arrachée?

  Je respire, mais à l'intérieur, je ne suis qu'une coquille vide, sans âme..."

La jeune femme a survécu, et doit maintenant faire face pour diriger toute seule le Country Club qui appartenait à son mari, tout en essayant de surmonter ce terrible drame.

Elle est entourée et secondée par Peter, son bras droit sur qui elle peut compter pour l'aider dans la gestion de son bar, et est soutenue par sa meilleure amie Laura, qui est également  la soeur de Jeremy, son défunt mari.

Lorsque Ryan, l'un de ses employés du bar fait une mauvaise chute chez lui et se retrouve hospitalisé , Kacey panique. Les recettes du Country Club ne sont pas fameuses, et la saison touristique approche à grands pas. La jeune femme ne peut pas se permettre de manquer de main d'oeuvre, aussi quand Ryan lui propose d'embaucher son cousin Aiden pour le remplacer, elle accepte avec soulagement.

Ce que Kacey n'avait pas prévu, c'est l'alchimie immédiate qui opère entre eux... Dès le premier regard.

Aiden Wood vient de prendre son poste au Country Club. Il est très bel homme, grand, brun avec des yeux verts, et un petit accent très sexy. Il est Québécois. Il est venu pour un temps à Daytona Beach rendre visite à son cousin Ryan en laissant derrière lui le Canada mais aussi quelques fêlures...Qui est Aiden et que lui est-il arrivé?

Le charisme et la gentillesse d'Aiden ne laisse pas Kacey indifférente, et cela l'effraie. Depuis trois ans que le drame est survenu, elle ne s'est jamais accordée la moindre chance au bonheur, et encore moins envisagé de refaire sa vie. Alors pourquoi ce nouveau barman fait battre son coeur à toute allure?

 Kacey frise la crise de panique lorsqu'elle se rend compte que cet homme lui fait ressentir des émotions que sa tête refuse en bloc. Elle ne se sent pas prête pour se lancer dans une nouvelle relation, et elle ne veut pas trahir la mémoire de Jeremy et de Logan. Il est impossible pour la jeune femme d'aller de l'avant parce qu'elle se tient responsable de ce terrible accident et n'a jamais réussi à en faire son deuil.

Mais Aiden Wood ne compte pas se laisser évincer aussi facilement. La jeune femme l'intrigue par ses yeux emplis de tristesse, et il aspire à la rendre heureuse et lui redonner le sourire.

Au fil des jours qui passent, leur attirance et leur alchimie ne fait que se renforcer. Kacey s'ouvre un peu plus à Aiden. Il panse ses plaies et à ses côtés elle entrevoit enfin le début d'un nouveau bonheur.

" Tu sens cette attirance, ce truc indéfinissable qui nous unit?

  ll est toujours là, Kacey, à quoi bon lutter?

  Regarde la façon dont ton corps réagit à mon toucher.

  N'essaie pas de nier que tu me désires alors que tous les signes sont là..."

 

  "Dans ton regard"  aborde des thèmes psychologiques bouleversants tel que le deuil, la reconstruction de soi, le lâcher prise mais aussi la trahison, la manipulation et le droit au bonheur.

Ce bonheur, ils en ont autant besoin l'un que l'autre, parce que le passé d'Aiden va ressurgir brutalement, et détruire tous les espoirs qu'ils s'étaient construits ensemble...

" Ses paroles sont remplies d'un désespoir que je connais trop bien.

  Une façon de s'accrocher à quelque chose de tangible pour ne pas perdre la tête,

  lorsqu'on a l'impression que tout s'écroule autour de nous et qu'on ne peut rien faire pour l'empêcher.

  Mon coeur se noue pour cet homme qui souffre.

  Je ne sais pas ce qui lui ai arrivé ce soir, mais j'ai envie d'apaiser la souffrance et le désespoir qui l'ont poussé à boire..."

  

  L'épilogue de fin est tendre et émouvant. L'écriture est fluide, addictive et on se laisse vite entrainer par tout un tas d'émotions. Le personnage de Kacey m'a beaucoup ému, mais celui qui m'a le plus bouleversé au final c'est Aiden.

Les chapitres s'alternent entre nos deux héros et apportent un plus grand ressenti sur leurs émotions.

La plume d'Isabella est douce, tendre et entrainante. J'étais déjà fan de sa série Lovelave, et je ne peux que vous conseiller de découvrir ses romans, parce que je n'ai jamais été déçue.

Dans ton regard était déjà, et reste définitivement un ENORME COUP DE COEUR!!!

 

Lien : Dans ton regard de Isabella Mikaelson

Posté par Geraldine-11 à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 avril 2020

Suprêmes Tome 1 de Elle Seveno

Suprêmes de Elle Seveno

Suprêmes Tome 1 de Elle Seveno

 

Le résumé :

Quatre cents ans après le monde tel que nous le connaissons, les Humains ne sont plus la race supérieure, ni même la seule. Et ils le découvrent lors d’une terrible invasion qui vire aussitôt à l’horreur.

Quand ils ne sont pas abattus comme du bétail, ils sont réduits en esclavage par une race perverse et tyrannique.

Vine, qui s’est toujours sentie en décalage avec les siens, est emprisonnée à son tour et déportée sur une planète inconnue. Dans sa cellule, elle rencontre un prisonnier différent des autres.

Quelle que soit sa race, il la fascine, la respecte et la guide…

À ses côtés, elle pourrait bien devoir remettre en question toutes ses certitudes.

 

" Je n'avais jamais enfrein la loi _pourtant, ce n'était pas l'envie qui m'avait manqué_

  Mais aujourd'hui sonnait différemment.

  Aujourd'hui, je me battrai pour eux..."

 

Mon avis : Gros coup de coeur!

Même si je suis une inconditionnelle de livres de romance, j'ai toujours eu un faible pour les histoires dystopiques, surtout si au milieu une histoire d'amour s'en mêle. Les mondes apocalyptiques, la survie, les combats et les revirements de situation me passionnent, et je peux dire que ce premier tome de Elle Seveno, "Suprêmes" est un pur petit bijou!

La plume est parfaite, le thème bien accrocheur et les personnages sont captivants. La couverture? Elle est sublime et bien représentative à ce qu'il se passe dans le livre.

Tout est réuni dans cette histoire, et je n'ai pas lâché ma lecture tellement le sujet m'a emporté. J'avais déjà beaucoup aimé "Les liés", une romance fantastique de l'auteur dont j'ai découvert une sublime plume. Avec Suprêmes, la nouvelle série de Elle Seveno, je suis carrément devenu fan de cette auteur, et de ce registre là en particulier.

Dans ce premier tome l'histoire s'installe progressivement, mais on est vite captivé par les rebondissements. Les chapitres s'alternent entre Vine, notre héroïne et "le prisonnier" dont le nom ne sera dévoilé que vers la fin du roman.

L'intrigue monte en crescendo, et au milieu de ce monde dévasté, les doutes et les trahisons pleuvent dans tous les sens. La survie de notre petit groupe et surtout de nos deux héros oscille entre vérité, mensonge et faux semblants. De quoi nous tenir en haleine jusqu'à la fin et on en redemande!!! Je suis pressée de lire le tome 2 qui j'espère sortira assez rapidement.

Vine a des principes et se bat pour des choses justes. A l'aube d'une nouvelle ère et d'une bataille qui risque de décimer le monde entier, la jeune femme a toujours été en marge de la société. Elle s'est toujours sentie différente de ses proches et de son espèce. Lorsque la Terre est envahie par "Les Leskans" un peuple destructeur qui veut régner en Maître, une race qui envahie en massacrant des populations entière en engendrant la peur,  le chaos  et en réduisant l'humanité en cendres, la jeune femme va se retrouver prisonnière. Elle est transférée dans une de leurs prisons et va devoir faire face à la cruauté de ces soldats sans émotions et sans pitié... Jusqu'à sa rencontre avec lui, "le prisonnier"...

Dès le premier regard, elle le sent différent des autres. Il est enfermé dans une cellule et enchaîné. "Lui" devine qui est Vine et son but ultime sera de la protéger coûte que coûte. Qui est-il vraiment? Peut-elle se fier à lui?

" Je voulais que mes mots la pénètrent,

  comme je voulais être frappé par sa puissance,

  ne désirant que la réveiller.

  Invincibles. Surpuissantes. Destructrices..."

Un lien indescriptible les relie l'un à l'autre. Cette rencontre avec "ce prisonnier", cet homme fort attirant, tout en muscle, avec un air taciturne et froid mais qui semble savoir ce qu'elle est, l'intrigue... Loin de se sentir appeurée, Vine sent poindre en elle une forte connexion envers cet homme, comme un lien invisible qui les unie et qu'ils ressentent l'un pour l'autre.

Suite à leur évasion, une course sans relâche contre ces monstres de Lerskans va s'ensuivre. Une chasse à l'homme haletante et des revirements de situations multiples. Qui sont les chasseurs et qui sont les proies? Quand les rôles s'inversent, on ne sait plus qui sont les innocents au milieu de tous ces secrets non dévoilés.

Durant leur fuite, "lui" va entreprendre de former la jeune femme et de lui révéler ce qu'elle est vraiment. L'alchimie et le début de ressenti entre nos deux héros nous apporte beaucoup d'émotions avec ces petits papillons au ventre tant les scènes sont belles et captivantes.

" J'aimais l'agacer parce que je pouvais l'atteindre lorsqu'elle ne contrôlait rien.

  Je me savais paradoxal sur ce coup-là.

  Je la désirais intouchable, que rien ni personne ne la déconcentre et pourtant,

  partager ses émotions avait l'effet d'une drogue.

  Surtout quand elle se tenait dans mes bras comme maintenant

  et que son pouvoir crépitait le long de son corps,

  déclenchant picotement après picotement sur mon épiderme..."

D'autres personnages sont imprévisibles et nous font sérieusement cogiter. Comme Paul... Qui est-il vraiment?

J'ai adoré Vine! c'est un personnage féminin perspicace, avec du caractère et qui a un immense instinct de protection. Le prisonnier n'est pas en reste, c'est un personnage troublant, sûr de lui et qui amène tout un tas de question.

En conclusion, j'ai trouvé cette dystopie très addictive. Le récit est super bien mené et les personnages sont éblouissants. La fin de l'épilogue m'a laissé en haleine et pleine de réflexions. Vraiment hâte de lire le second opus en espérant que ce ne soit pas trop long...

Ce roman est une pépite, un vrai petit bijou!

Merci à Cynthia des éditions Cyplog pour le sp.

 

Extraits :

" Toute cette attitude, cette posture.

  L'oeil vif, le soupçon de rébellion, son petit sourire qu'elle n'accordait qu'à moi puisqu'elle ne regardait que moi.

  J'adorais tout ce que je voyais, et je voulais qu'elle se sente toujours aussi forte.

  Pour les détruire tous...

  Si seulement nous avions une chance..."

" J'avais rencontré un être aux facettes fascinantes et multiples.

   Vine maîtrisait ses émotions, mais les vivait aussi puissamment que son pouvoir..."

 

Lien : Suprêmes Tome 1  de Elle Seveno

Posté par Geraldine-11 à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 avril 2020

Numéro 1 Les joueurs du RU Tome 3 de Amanda Bayle

Numéro 1 Les joueurs du RU Tome 3 de Amanda BayleNuméro 1 Les joueurs du RU Tome 3 de Amanda Bayle

 

Le résumé :

Le rugby, sa bouffée d’oxygène, son instant de répit.

Toute la vie de Claire tourne autour du rugby. Chaque dimanche, elle retrouve ses amis au bord du terrain et sur le pré. Beaucoup de supporters ne l’apprécient pas, mais elle s’en moque ! Elle vient assister au match pour oublier un peu son quotidien, sa vie sans saveur et son secret.

Un secret toujours plus lourd à porter.

Cependant, il en est un dont l’antipathie la touche : Benoît. Le numéro 1 de l’ESRU ne l’aime pas et ne s’en cache pas. S’il est surnommé Nounours par tous les membres de l’équipe, avec elle, il se comporte plutôt comme un grizzli : regards méprisants, visage fermé, réflexions acerbes…

Mais pourquoi ? Pourquoi la déteste-t-il à ce point ? Et pourquoi son attitude la tracasse-t-elle ? Peut-être parce qu’elle n’a jamais rien fait pour mériter son mépris. Peut-être parce qu’elle garde en mémoire le souvenir d’un instant beaucoup plus… intime entre eux.

Non, Claire, ne pense surtout pas à ça, c’est du passé, c’est enterré !

Peut-être pas si enterré que cela… Et s’il était le seul capable de la voir telle qu’elle est réellement ?

 

" Le désir est souvent la passerelle de l'amour...

  L'essai est marqué, il faudrait alors, comme disent les rugbymen, le transformer..." (Paul Dehaye)

 

Mon avis : Tendre et sportif

J'ai découvert cette série dans le milieu sportif, le monde du rugby plus précisément, par l'intermédiaire des Editions Cyplog.

A ne pas confondre les titres et les tomes, car ici, Numéro 1 est le tome 3.

Claire est connue dans sa bourgade pour être une sorte de mégère à ragots. Surnommée "Claire la garce", cela en dit beaucoup sur ce que pensent les gens à son sujet... Elle est postière et toujours célibataire. Ses relations avec les hommes ne durent jamais bien longtemps. Son record avec son ex,  Simon est un exploit, bien qu'elle ne se soit jamais réellement engagée avec ce dernier.

" Toute seule sur un fil..."

Pour oublier son quotidien fade, et le lourd secret qu'elle tait à tous, Claire est une fervente supportrice du club de rugby, l'ESRU. Elle ne rate jamais aucun match, ni entraînements. Les gens qu'elles côtoient dans son petit cercle d'amis ont presque tous trouvés leur moitié. Claire est une des rares personnes de son entourage à être toute seule. Son caractère bien trempé et difficile n'aide pas. Elle a tendance à critiquer, et refouler toutes nouvelles venues au stade, comme si elle avait peur de se retrouver en arrière plan et de perdre l'affection au sein du club qu'elle aime tant.

Benoît est célibataire depuis bientôt 3 ans. Sa femme l'a trompé et ils se sont séparés. C'est Claire, "la fouineuse" qui lui en a parlé un soir chez lui, jugeant qu'il se devait d'être au courant avant que cela s'ébruite. Mais depuis cette soirée qui a un peu dérapé, Benoît ne lui parle plus. Il évite la jeune femme, ne la supporte pas et se montre très dur et antipathique. Pour lui, elle est la cause de bien des ragots en se mêlant toujours de la vie des autres, pour preuves? Elle a toujours le nez fourré sur les réseaux sociaux et cela l'horripile.

Lorsqu'un soir de grosse tempête, après une troisième mi-temps à la Grange, Benoît et Claire vont se retrouver bloqués dans les locaux, coincés par un arbre qui empêche l'ouverture de la porte, la soirée et la nuit promettent d'être des plus épicées! Peut-être une opportunité pour pouvoir régler leur compte une bonne fois pour toute!

" Cette fille avait un don ou quelque chose du genre, en tout cas elle était son point faible.

  Il le savait depuis longtemps déjà, raison pour laquelle il prenait bien soin de ne pas trop l'approcher.

  Il ne voulait surtout pas qu'elle se berce d'illusions ou qu'elle aille s'imaginer qu'il pourrait se passer entre eux quelque chose de plus sérieux que le sexe, parce que ce ne serait pas le cas..."

Entre Benoît surnommé Nounours, et Claire, il est certain que malgré l'animosité de l'un, rien n'empêche une forte alchimie qui opère dès qu'ils sont côte à côte. L'ours mal léché n'épargne pas la jeune femme, allant jusqu'à se moquer de son allure... pas très féminine. Mais personne ne sait ce que vit Claire au quotidien. Abandonnée très jeune par sa mère et élevée par son adorable grand-mère qui est depuis décédée, la jeune femme garde un secret qu'elle ne veut partager avec personne de peur de perdre ses plus proches amis...

" Tout à coup, elle avait eu la sensation d'être en dessous de tout,

  un vide immense semblait s'être creusé sous ses pieds

  et elle se trouvait en équilibre sur un fil pour ne pas sombrer, 

  ce maudit fil sur lequel elle marchait depuis ses seize ans..."

L'histoire de Benoît et Claire est touchante. Ils ont chacun une part d'ombre dans leur vie. Les non-dits et les ragots leur empoisonnent l'existence. On assiste progressivement au changement des deux personnages. Ils ouvrent enfin les yeux, les oreilles et leurs coeurs.

Ils sont attachants, leurs prises de becs sont parfois marrantes mais d'autres sont plus tristes. L'alchimie entre Claire et Benoît est forte et fusionnelle.

Nous nous immergeons dans le monde du rugby, sport qui par chez moi est très présent. On visualise les matchs comme si on y était, on les vit avec les joueurs et les spectateurs.

Un tome 3 qui apporte son lot d'émotions. Les thèmes sont multiples: pardon, abandon, mensonge, trahison et confiance en soi entre autres. Benoît et Claire sont plein de ressources et très touchants.

Un bémol en ce qui me concerne, c'est la narration à la troisième personne. Je n'aime pas car je n'arrive pas à me mettre à la place des personnages. Je trouve que cela casse le côté émotionnel et personnel des personnages, et c'est dommage car ce roman aurait pu être encore plus intense et fort s'il avait été écrit à la première personne, surtout avec des chapitres alternés sur nos deux héros!

Je remercie Cynthia des Editions Cyplog pour le service de presse.

 

Extraits :

" Ses prunelles étaient vraiment magnifiques, de cette couleur caramel si gourmande,

  avec de petites paillettes dorées autour de l'iris.

  Et il l'observait d'une manière... différente.

  Comme s'il avait envie de..."

 

" Quelque chose en lui se mit à remuer, quelque chose qui était mort depuis des années.

  Il fronça les sourcils et se détourna,

  s'absorbant dans la contemplation de sa tache ébréchée..."

 

Lien : Numéro 1 Les joueurs du RU de Amanda Bayle

 

Posté par Geraldine-11 à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 avril 2020

Pari gagné de Belinda Bornsmith

Pari gagné de Belinda Bornsmith

Pari gagné de Belinda Bornsmith  #Edition Cyplog

 

Le résumé:

Lorsque des évènements mettent de nouveau face à face Kendra et Ryder, tous deux se rendent compte d’une chose : ils ne s’étaient pas trompés l’un sur l’autre.

Lui est agaçant au possible, à taper sur les nerfs ! Et elle peut congeler une pièce d’un seul regard.

Mais ce à quoi ils ne s’attendaient pas, ce fameux soir, quand leurs murs de défense sont abattus pour la toute première fois, c’est à cette alchimie brûlante, capable de consumer une ville entière.

Le choc total, le déni !

Et le début, peut-être, d’une très belle histoire entre eux…

" Il faut toujours croire en soi, ne jamais douter.

  C'est le pilier de la réussite..."

 

Mon avis : Coup de coeur

J'ai découvert Belinda Bornsmith avec le sublime tome Pari risqué. Ahhhh Knox et Jaylin! Ce que j'ai pu le lire et le relire tellement il m'avait captivé! Ensuite, je suis tombée sous le charme du duo Cruz/Bethany dans Pari osé. Ce troisième tome, avec les personnages de Ryder et Kendra est tout aussi envoûtant et captivant que les deux premiers.

Kendra, la fille aux cheveux violets, avec son look bien à elle de gothique (que l'on a déjà aperçu dans les précédents tomes), est une jeune femme qui attire bien des regards. Mais Kendra n'est pas du genre à vouloir se faire remarquer, si ce n'est par son regard glaçant, froid et polaire.

Cette jeune femme très réservée dissimule de nombreuses faiblesses de par un vécu familial dur et très difficile. Malgré tout, elle a la tête bien vissée sur ses épaules. Elle cumule deux emplois, l'un en journée dans une boutique de mode, et l'autre en soirée dans un club en tant que serveuse. N'ayant pas pu poursuivre ses études pour cause familiale, elle s'est promis de se donner les moyens d'intégrer une école de stylisme, aussi Kendra ne rechigne pas sur les heures supplémentaires pour pouvoir réaliser son rêve.

Sous cette façade renfermée et cette carapace hautaine, Kendra est en réalité une jeune femme douce et chaleureuse qui ne révèle ce côté de sa personnalité qu'à très peu de personnes. En effet, elle n'est à l'aise qu'avec un cercle très réduit : sa soeur Paige et sa nièce Zoé, et son meilleur et sa meilleure amie, Logan et Kit.

A la suite d'un problème avec sa voiture qui menace de la lâcher, Kendra sous les conseils de Knox va être amenée à demander de l'aide à Ryder, un de leurs amis communs. Le jeune homme est doué en mécanique, passionné de voitures tout en étant un étudiant exemplaire... 

Leur rencontre va démarrer sur les chapeaux de roues (sans jeux de mots!)

Confronter deux univers et deux caractères diamétralement opposés, va s'avérer un brin... explosif!

" Attention, si tu continues comme ça, je vais croire que tu me kiffes, Calotte..."

Si Ryder est sûr de lui, sociable, vaillant et doté d'un physique à se damner, il est aussi fêtard, ne s'embarasse d'aucune attache sentimentale en étant très... queutard. Il est tout l'opposé de notre petite Kendra, la "calotte polaire" comme il l'a par ailleurs surnommé.

La jeune femme quant à elle est loin d'accorder sa confiance à la gente masculine. Depuis peu, elle s'est faite larguer d' un simple sms par Dillon, qu'elle considérait comme son petit ami. Il est à présent devenu célèbre et est en tournée avec son groupe de rock.

A la suite d'un désistement qui n'était pas prévu, Kendra va se retrouver à partager un voyage en voiture avec Ryder pour assister à une convention de jeux vidéos à Chicago. Le problème c'est qu'ils ne s'apprécient pas, et le séjour s'annonce des plus foudroyants.

" Je sentis la brûlure du regard de Ryder sur mon profil,

  mais je restais immobile,

  hyper intéressée par les champs qui bordaient à présent la voie rapide..."

Après un week-end des plus bizarres, les jours et les semaines passent, et on assiste progressivement à une évolution entre nos deux personnages...

Ryder, si libre, si détaché d'une quelconque relation sérieuse va petit à petit se sentir malgré lui attiré par l'iceberg, la "calotte polaire" qui l'intrigue et le désarme à chaque fois. Ressentirait-il pour une fois des sentiments...plus fort?

" Pour la première fois de ma vie,  

  je sentis que je pourrais tomber amoureux fou... d'une fille.

  De "cette fille"...."

Kendra, en présence du jeune homme voit elle aussi sa carapace se fendiller. Un changement commence à opérer et la dévoile au fil des jours. 

Les scènes avec la petite Zoé, (la nièce de Kendra) et Ryder sont très touchantes. Paige, la soeur de Kendra mériterait elle aussi d'avoir son propre tome. L'auteur nous en dévoile un peu sur leur situation, et la vie ne les a pas épargné. La relation entre les deux soeurs est tendre, sincère et admirable. Qu'une solidarité exemplaire! Parce que dans cette famille plus que cabossée, elles ne peuvent compter que l'une sur l'autre.

Nos deux héros, à force de se cotoyer vont prendre conscience que parfois les jugements que l'ont fait aux premiers abords, ne sont pas toujours si bien fondés...

" Waouh, j'étais grave, mais je me sentais... heureuse.

  Si heureuse!

  Une sensation profonde que je n'avais jamais connue avec un mec.

  Ryder avait tout simplement réussi à abattre mes défenses et s'était immiscé sous ma peau.

  Et il me donnait envie de tellement de choses..."

Le feu et la glace entrent en collision. Ils se complètent, et vont apprendre à évoluer grâce à leur sublime alchimie. Kendra et Ryder, c'est une relation fusionnelle, passionnelle, et hypnotique avec une très belle construction et reconstruction d'eux-mêmes.

Il est plaisant d'avoir aussi une continuité avec les autres membres de la bande. L'auteur laisse ainsi quelques portes ouvertes pour (je l'espère vivement), écrire sur de nouveaux couples à venir... Tellement de personnages méritent d'avoir leur propre tome, comme Tiphaine, Dillon, Zack et bien d'autres.

L'écriture de l'auteur est fluide, très bien écrite, entraînante et très très addictive.

Les chapitres sont alternés sur les points de vue de Kendra et de Ryder, ce qui nous plonge directement dans leur propre réflexion et leurs émotions.

Les scènes  de sexe sont hot, très TRES hot entre nos deux héros!!! Calor, calor!!!!!!

Ce troisième tome est donc une réussite, il est parfaitement parfait, et pour celles qui ne connaissent pas cette série, je vous la recommande vivement!

Je remercie Cynthia des éditions Cyplog pour le service de presse, et merci infiniment à Belinda de nous faire vivre de tels émois avec des couples et des personnages si attachants.

 

Extraits :

" Lui, moi, ce Rendez-vous, ce tête à tête,

  cela semblait si improbable, il y a encore quelques jours en arrière,

  que je restais muette..."

 

" L'amour était un sentiment magnifique,

  toutefois il pouvait se transformer en quelque chose d'effrayant,

  surtout lorsqu'on ignorait s'il y avait un espoir qu'il soit partagé..."

 

Lien: Pari gagné de Belinda Bornsmith

 

Posté par Geraldine-11 à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :