Supplices de Sophie Jordan

Supplices de Sophie Jordan

 

" Je fus incapable de détourner les yeux.

Il était trop beau.

Il dégageait une aura rebelle et indomptable.

En d'autres termes, il n'était pas pour moi.

Malgré tout, regarder n'avait jamais fait de mal à personne, du moment qu'il n'en avait pas conscience..."

 

Le résumé :

Si Dom Juan avait un double féminin, ce serait Emerson.

Véritable tentatrice, elle a toujours choisi ses amants avec soin, respectant trois règles : ne jamais se dévoiler, ne jamais tomber amoureuse et toujours les faire espérer. Un cocktail qui s'est révélé jusque là des plus efficaces. Sauf avec Shaw, un biker sexy en diable qu'Emerson rencontre un soir dans un bar.

Face à lui, ses tentatives de séduction sont vaines. Incapable de résister à ce défi de taille, elle se promet de le faire succomber.

Mais telle est prise qui croyait prendre car elle tombe dangereusement dans ses filets...

 

" Et si on commençait par nos prénoms? demandai-je d'une voix conciliante. Je m'appelle Emerson.

- Shaw, répondit-il..."

 

J'avais adoré le premier tome "Prémices" avec l'histoire de Pepper et Reece.

Supplices est à la hauteur du premier volet et même plus, avec le personnage d'Emerson qui est une jeune femme très complexe, mystérieuse et très sensible malgré les apparences qu'elle montre au sein de son entourage.

Elle est difficile à cerner car sous ses airs d'allumeuse et de femme accomplie, se cache une femme blessée qui ne veut plus s'autoriser à aimer ou à être aimer.

Mais sa rencontre impromptue avec Shaw, le biker sexy et solitaire va tout changer.

Shaw est un personnage que j'ai vraiment apprécié. Il est stable, il a beaucoup de patience envers Emerson. Il a lui aussi ses propres blessures du passé.

Ancien Marines, il a repris un garage pour travailler de sa passion : retaper de belles motos. Il est toutefois dommage que l'auteur n'est pas approfondi un peu plus sur la vie de Shaw. J'espère en savoir un peu plus dans le prochain tome qui sera celui de Georgia, l'amie de Pepper et Emerson.

La relation entre Emerson et le biker sexy est très complexe. Emerson montre une image d'elle qui est loin, très loin d'être la vérité.

Pourquoi la jeune femme aime se faire passer pour une allumeuse et une croqueuse d'hommes?

Shaw qui au départ n'est pas du tout intéressé par Emerson ne peut s'empêcher d'être intrigué par son comportement. Il a un instinct naturel et ce depuis son expérience dans les Marines, pour décrypter la vraie nature des gens. Ce n'est pas pour rien qu'on le surnommait "le faucon" dans son unité...

 

"Shaw. Son nom flotta dans mon inconscient. 

Je m'en souviendrais.

Je me souviendrais de son prénom..."

 

Leur route n'arrête pas de se croiser et à chaque fois Shaw vient à la rescource d'Emerson qui se retrouve toujours dans des galères pas possibles.

Mais Emerson est têtue. Elle refuse de tomber amoureuse et lui donne bien du fil à retordre.

Son comportement m'a pas mal énervé à maintes reprises et Shaw mériterait l'oscar de la patience.

Au fil des pages, on rentre dans le vif du sujet concernant Emerson. Il y a quelques années,  sa mère s'est remariée. Son demi-frère qu'elle pensait gentil, lui a laissé de terribles blessures émotionnelles qui ont changé la jeune femme. Mais le plus traumatisant, c'est qu'elle n'a jamais eu le soutien et la protection de sa propre mère, qui ne voyait en Emerson qu'une gamine sans intérêts.

Comment se reconstruire avec un tel vécu?

Heureusement la jeune femme peut compter sur sa meilleure amie Pepper et sur Reece.

Cependant, celui qui lui ouvrira vraiment les yeux,  ce sera Shaw. Grâce à lui et à sa patience exemplaire, Emerson redécouvrira ce qu'est  réellement l'amour.

 

" Quand ses lèvres chaudes se posèrent sur les miennes, j'eus l'impression de recevoir une décharge électrique.

Puis un millier de pensées me traversèrent l'esprit lorsque je le sentis presser sa bouche sur moi, plus douce que je ne l'aurais imaginé sous ses airs de dur à cuire..."

 

L'auteur nous emmène petit à petit à comprendre et à découvrir les causes du blocage d'Emerson.

J'aurai aimé en savoir un peu plus sur le passé de Shaw, mais surtout sur son présent avec ce qu'il reste de sa famille. Peut-être que l'auteur nous en révèlera davantage dans le troisième tome? Je l'espère.

J'ai hate de découvrir Délices, le dernier tome de cette sublime série The Ivy Chronicles avec l'histoire de Georgia.

Je recommande vivement cette série . Les personnages sont addictifs et l'histoire très prenante.

Je remercie beaucoup Marie des éditions J'ai Lu, pour le service de presse.

Extrait :

" Tu m'aimes.

Je le sais.

Je le sais parce que je le vois dans tes yeux...

Dans ta façon de me regarder. (Il inspira)

C'est la façon dont moi je te regarde..."

 

Lien: Supplices de Sophie Jordan