Jeux imprudents de Emma M

Jeux imprudents de Emma M. Green

 

LIVE. FREE

" A la vie à la mort

Ensemble pour toujours

Tous les deux. Ce n'est pas un jeu..."

 

Le résumé :

A 17 ans, je fuis l'enfer, ma famille d'accueil et le désert du Névada pour venir retrouver Harry Quinn sur son île paradisiaque.

Harry, c'est mon amour d'enfance. Et ma plus grande trahison.

Kidnappé à 3 ans et séquestré jusqu'à 11 ans, il a traversé le pire. Et j'étais là.

Maintenant majeur, de retour parmi les siens, et devenu le roi de la fac de Key West, il s'est reconstruit sans moi et s'est métamorphosé.

Je l'ai quitté enfant, je le retrouve immense, puissant, sculpté, beau à crever. C'est bien joli tout ça... mais moi, je deviens quoi? Moi qui lui rappelle son enfance volée, cette vie d'avant qu'il veut tant oublier. J'ai tout à perdre, Harry y compris, mais j'ai trop besoin de lui pour renoncer.

Il avait juré de ne jamais m'abandonner. Pourquoi a-t-il brisé notre pacte?

 

" Quand on vous ferme une porte au nez,

il faut savoir en enfoncer une autre non?

Il a renoncé. Pas moi..."

Mon avis : (plus qu'un coup de coeur!!!)

June a connu Harry à la période où il était séquestré chez Sadie la sadique. Ils se sont connus enfants dans les pires situations qu'ils soient. June vivait dans une famille d'accueil, sa maison étant voisine de celle de Harry...

Mais Harry a été retrouvé par sa vraie famille, et surtout son frère aîné Tristan qui n'a jamais arrêté de le rechercher.

Revenu parmi les siens à Key West, Harry s'est reconstruit. Il est maintenant un beau jeune homme de 18 ans, champion de natation, star de sa fac, sexy au possible. Tout lui sourit... ou presque. Car cette période de sa vie où il a été enlevé, il ne peut l'oublier. Surtout qu'il a laissé derrière lui June, son âme soeur, sa confidente, son double...

June, justement, qui vient de s'enfuir à 17 ans de sa famille d'accueil. Son seul lien, c'est Abby une éducatrice qui a tenté un tant soit peu de prendre soin d'elle, sans pour autant pouvoir empêcher toutes les horreurs et atrocités que la jeune fille a subi par l'homme cruel et sans scrupules qui lui servait de "père" en foyer d'accueil... Elle s'est défendue contre cet être ignoble et elle s'est enfuie... Désormais, sa tête est mise à prix... Elle a parcouru 5000 kilomètres pour retrouver son âme soeur. Harry Quinn.

Mais son arrivée ne se passe pas comme elle l'espérait. Harry la rejète. Elle lui rappelle trop ce qu'il a vécu là-bas dans le Névada.

Démunie, en fuite, recherchée et désespérée, June trouvera un peu de paix dans la pension de Betty Sue, qui se trouve être la grand-mère déjantée de Liv, la femme de Tristan.

Les relations entre Harry et June s'avèrent difficiles... Mais le jeune homme capitule. Il est attirée par cette jeune femme si courageuse, si belle et si déterminée, et surtout : il ne l'a jamais oubliée...

Le passé refait surface. June a toujours son agresseur à ses trousses, et Harry bataille entre son passé et son présent.

Heureusement, cette grande famille brisée mais unie comme jamais est là, présente pour nos deux écorchés de la vie. Tristan et Liv sont des piliers, Liv, un ange gardien pour June. La grand-mère Betty Sue est toujours aussi exentrique mais tellement visionnaire, j'adore cette femme! La fille de Liv et Tristan, Lily Sue, est une adorable petite fille pétillante qui m'a faite rire avec ses déformations de langage en (ch-ch). Sienna Lombardi, est fidèle à elle-même, une mama italienne coincée et pas aimable, mais qui aime incontestablement sa famille.

 

"Je suis venue jusqu'ici pour lui.

Je n'ai personne d'autre. Personne..."

Jeux imprudents m'a faite trembler à plusieurs reprises. 

Le passé de June se dévoile petit à petit, et l'on peut se rendre compte à quel point cette jeune fille a souffert, son seul repère c'est Abby qui communique avec elle par message et lui donne des listes de défis à accomplir pour aller de l'avant.

L'alchimie de ces deux jeunes brisés par une vie qu'ils n'ont pas choisis m'a émue profondément.

Le petit cercle d'amis de nos deux jeunes amoureux n'est pas en reste! Je me suis attachée à Zelda, la copine improbable de June, ainsi que de Julius, le grand affro au coeur tendre.

Je suis passée par toutes les émotions avec l'impression d'être sur des montagnes russes!

La plume de ces deux auteurs Emma M. Green, est vraiment entraînante, envoûtante et passionnante. On ne peut se détacher de cette histoire avec des passages tellement sombres, des moments plus doux et plus légers, pour repartir sur d'autres émotions plus fortes les unes que les autres.

J'étais déjà fan de l'histoire de Liv et de Tristan à 100% pour Jeux interdits et Jeux insolents! J'ai été ravie de retrouver ce couple toujours fou amoureux, qui ont maintenant la trentaine, et sont parents, mais avec Jeux imprudents, l'histoire de Harry et de June monte d'un cran et le stress est à son maximum...

J'ai eu juste envie de m'arracher les cheveux lorsque je suis arrivée à la fin du roman, et j'ai fixé le mot FIN pendant au moins 10 minutes en me disant : Main non! Mais Nooon!!!

Emma M.Green! Par PITIE, j'espère que la suite de Jeux imprudents arrivera très vite! Car oui, il nous faut une suite!!!!!!!! Ce n'est pas possible, le rebondissement de dernière minute m'a laissée complètement abasourdie!

Donc, en ce qui me concerne, Jeux imprudents est plus qu'un coup de coeur, c'est un immense COUP DE FOUDRE.

La narration n'est qu'à une voix, sur le point de vue de June. Peut-être serait-il intéressant dans le prochain tome d'avoir quelques points de vue de Harry?

Merci à ces deux auteurs de talents de nous faire découvrir leurs histoires aussi belles qu'émouvantes, addictives et passionnantes! Je ne me lasse pas de leurs écrits tellement riches en émotions!

Je remercie également Carole des éditions Addictives pour le service de presse!

Extraits :

" Sa voix grave, chaude et douce me berce.

Ses mots justes et ses émotions sincères me touchent.

Qui pourrait me comprendre mieux que lui?

Qui saurait comme Harry apaiser mes démons enfouis?

Je lui souris sans lui répondre.

Il vient poser sa large main sur ma cuisse.

Le tatouage LIVE s'étire sur ses longs doigts masculins aux jointures érafflées par endroits.

J'y glisse doucement les miens et vais chercher la pulpe de son index du bout de mon doigt.

- Merci, murmuré-je. De venir avec moi. De me conduire jusqu'à là-bas..."