Forbidden de Tabitha SuzumaForbidden de Tabitha Suzuma

 

"Il a toujours été plus qu'un frère pour moi.

C'est mon âme soeur, l'air que je respire, ma raison de vivre.

J'ai toujours su que je l'aimais plus que tout, et pas seulement d'un amour fraternel..."

 

Le résumé :

Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Elevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n'ont pas d'autres choix que d'élever seuls le reste de la fratrie.

Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l'adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre.

Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa soeur lui inspire.

Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu'il a besoin d'elle?

Est-ce un crime de s'aimer si fort?

 

Mon avis :

Maya et Lochan, deux frère et soeur livrés à eux-même parce que leurs parents n'ont jamais été présents.

Entre un père qui a refait sa vie et a anbandonné ses 5 enfants, et une mère alcoolique et complètement irresponsable, jamais présente, ces deux adolescents de presque 18 ans et 16 ans et demi ont donc la lourde tâche de s'occuper de leurs trois cadets, Kit, Tiffin et Willa.

Ce n'est pas étonnant que Maya et Lochan n'aient pas une relation fraternelle normale, et de ce fait et tout ce qu'ils doivent gérer, on ne les perçoit pas non plus comme des vrais frère et soeur.

Les responsabilités beaucoup trop importantes laissées par leur mère complètement irresponsable, génèrent de graves séquelles aux deux aînés, notamment à Lochan, avec ses crises de panique, l'oppression, l'impuissance et la misère...

Ils ont dû apprendre malheureusement à grandir trop vite.

Lochan est profondément stressé face au poids de cette responsabilité, heureusement, Maya est là pour le soutenir dans l'espoir que tout ira bien... Ils font de leur mieux en tant que "parents de substitution", on ne peut que s'attacher à eux,  et on ne les voit pas vraiment comme des frère et soeur.

L'histoire d'amour de Lochan et Maya est forte, mais elle est hors la loi, il devient difficile pour eux de rester le plus discret possible, surtout qu'ils ne sont pas encore majeurs.

Ils se serrent les coudes pour éviter d'attirer l'attention des services sociaux, pour qu'on ne leur enlève pas leurs petits frères et soeurs!

Que de responsabilité pour des jeunes encore étudiants, et sans ressources d'autant plus!!!!

On peut se demander si leurs vies auraient été tout autre, avec des parents présents, et une vie d'adolescent normale. Auraient-ils eu ce rapprochement?

Ce roman a été un véritable coup de poing, un ENORME coup de coeur. Cette histoire est aussi belle que cruelle, dérangeante, obsédante et qui donne à réfléchir...

Je ne m'attendais pas du tout à une fin pareille!!! J'ai pleuré, j'ai été chamboulé!!!

La plume de Tabitha Suzuma est magnifique, percutante, poignante, les émotions et les instants forts, admirablement bien transmis.

Avec cet inceste, sujet tabou dont on ne parle presque jamais, Tabitha Suzuma nous donne un vrai problème de conscience, mais l'amour de Maya et Lochan est tellement magnifique et pur, qu'on ne peut pas le voir comme malsain, même si c'est contre nature, et dans leur contexte je me dis qu'on ne peut pas vraiment les accuser d'inceste...

L'alternance sur les points de vue de Maya et de Lochan est nécessaire pour vraiment ressentir ce qu'ils vivent et ce qu'ils ressentent.

GROS COUP DE COEUR

 

Extraits :

"Tu peux fermer les yeux sur les choses que tu ne veux pas voir,

mais tu ne peux pas fermer ton coeur sur les choses que tu ne veux pas ressentir..."

 

 

"Mais ils avaient tort.

Nous étions là l'un pour l'autre.

Il était mon meilleur ami.

Et il l'est toujours..."